Utilisation de la publicité

3- L'utilisation de la publicité

 

Un des slogans des établissements Simon et Denis est « Tout Passe-Vite est une passoire, mais toute passoire n'est pas un Passe-Vite. »

Dès la création du Moulin-Légume, Jean Mantelet utilise la publicité avec des slogans accrocheurs comme « sans effort », « La moulinette est au hachoir ce qu'est le Moulin-Légume à la passoire, « Le Moulin-Légume : le chevalier servant de la ménagère ».

Pour le marché américain, le slogan sera le suivant : « It's so simple when you Moulinex it ».

A partir de 1961, Jean Mantelet invente des slogans : « Moulinex libère la femme », puis « Vive la cuisine presse-bouton ! » Enfin, la société Moulinex crée des robots au nom personnalisé : le robot-Marie, le robot-Charlotte, le robot-Suzy et le robot-Jeannette. Le nom de ces robots séduit les clientes.

Sur les affiches publicitaires, Jean Mantelet utilise des notions communément partagées comme le progrès technique diminue le poids des corvées ménagères. Chaque femme peut s'identifier à celle représentée. Celle-ci paraît coquette mais simple. Les dessins utilisés présentent une femme émerveillée par les nouveaux ustensiles, par la facilité d'utilisation.

Communicant de génie à une époque où le terme n'existait pas encore, Jean Mantelet a compris depuis la création de son invention que simplicité et répétition sont les principes de base de la publicité.

Le brevet du Passe-Vite dans les années 70 fut racheté par la société Moulinex, qui modernisa l'engin. Le 6 mars 1978, soit exactement cinquante ans après le premier brevet, la S.A. établissements Simon et Denis est déclarée en faillite. Cependant, le terme Passe-Vite demeure aujourd'hui encore très utilisé en Belgique.

Dans un article du Monde en 1974, Jean Mantelet a donné le secret de ses succès : « choisir un secteur industriel d'avenir, miser sur une production de masse, casser les prix, s'implanter dans une région pauvre, où les salaires sont bas, faire la chasse aux dépenses inutiles, dépendre le moins possible des fournisseurs et des détaillants, privilégier la recherche et la publicité. »

Moulinex, prisonnière de ses produits et de son passé, n'a peut-être pas su continuer à innover et se repositionner sur un segment concurrentiel favorable. Aujourd'hui, dix ans après le décès de Jean Mantelet, la société Moulinex est reprise par son principal concurrent.

Il nous faut souligner la similitude de ces deux entreprises fondées sur une invention par deux artisans-entrepreneurs, gros travailleurs et ingénieux, qui ne peuvent pas se passer de leurs créateurs.




 < Page précédente

 Sommaire

 page d'acceuil

 Page suivante >